Isabel Catarino

Fonction : Office manager

Organisation : European University Foundation

Témoignage : Aéroport de Lisbonne, janvier 2006. L’aventure commence pour une jeune portugaise en quête d’améliorer son niveau de français et, surtout, de découvrir sa place dans notre grand pays : l’Europe.

Arrivée à Toulouse pour un séjour Erasmus à l’Université Le Mirail pour des études de traduction, l'excitation cède sa place à la crainte. J’étais seule, je ne maîtrisais pas tout à fait la langue et on avait perdu mes valises pendant l’escale à Paris ! Le premier jour n’a vraiment pas laissé prévoir ce que furent les mois les plus riches de mon parcours personnel et académique.

Place Saint Georges, mars 2006. En France, j’ai connu des Français, des Allemands et des Espagnols. Nous avons appris tant de choses, les yeux grand ouverts, les mains toujours prêtes à donner et à recevoir, les papilles gustatives toujours curieuses de nouvelles saveurs.

La curiosité n’avait pas de limites et tout était permis aux esprits - sans a priori.

Voyager à travers notre continent, car nous nous sommes beaucoup promenés en France et dans les pays voisins, nous donnait vraiment l’impression que l’Europe nous appartenait. Que nous étions libres, que nous étions chez nous, que les frontières n’existaient plus que sur des cartes.

Cinéma ABC, avril 2006. C’était une époque de grandes manifestations, grèves et blocages. L’université restait fermée pendant presque tout mon séjour Erasmus. Ah, la France des revendications ! Pas grave. Nous avons compensé cela par de la culture. Cinéma, théâtre, concerts, gastronomie … mon niveau de français s’est amélioré chaque jour ! Je disais fièrement « J’ai beaucou-p-aimé », liaison et tout !

Aéroport de Lisbonne, mai 2006. De retour au Portugal, c’était le choc. J’avais l’impression que des années s’étaient écoulées en quelques mois et que tout était resté pareil - sauf moi. Moi, j’étais partie seule dans l’inconnu et j’étais revenue plus forte et plus sûre de moi. Je parlais désormais trois langues !

L’évolution personnelle ne trouvait pas son pareil là où j’avais toujours vécu.

Europe is your oyster : après avoir terminé mes études, je suis repartie pour de nouvelles aventures, d'abord à Paris et ensuite au Luxembourg. Traductrice et chef de bureau à la European University Foundation, avec mes collègues (français, portugais, allemands, suédois, belges …), nous travaillons chaque jour pour les valeurs européennes à travers la mobilité des étudiants et l’innovation dans le secteur de l’enseignement supérieur. De quoi être plus fier? ;)

 

Follow us on